Newsletter NEWSLETTER 11 / AVRIL 2016

SOMMAIRE

  • Rencontre Bien-Être au travail de mai 2016 : Le bilan de compétences
  • Rencontre Bien-Être au travail du 14 mars 2016 : La prévention incendie dans les associations
  • Actions Bien-Être au travail pour le secteur ISP
  • L’analyses des risques : le dépistage participatif des risques de la méthode SOBANE
  • Le rapport annuel du SIPP
  • Actualités bien-être au travail

RENCONTRE BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL DE MAI 2016 : LE BILAN DE COMPÉTENCES

Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ?

Il s’agit d’une démarche individuelle durant laquelle la personne, accompagnée par un conseiller, fait le point sur ses compétences, ses aptitudes, sa motivation afin de redéfinir un nouveau projet professionnel. Celui-ci envisagera des évolutions, des changements dans ses relations de travail à l’intérieur de sa fonction, vers une autre fonction auprès du même employeur ou vers un autre employeur. IL peut aussi être question de changer de secteur ou de suivre de nouvelles formations.

Cette démarche aide le travailleur à se repositionner dans son environnement de travail, à mettre davantage en valeur ses compétences et ses centres d’intérêt, à davantage tenir compte de ses besoins et de ses priorités, à identifier ses besoins en formation.

Un projet-pilote mené depuis 2013 par différents Fonds du non-marchand, a permis à plus de 200 personnes de bénéficier de cette démarche et de s’exprimer sur ce que cela leur avait apporté. Ce projet original en Belgique francophone contribue à des améliorations du bien-être au travail en facilitant les évolutions professionnelles des personnes pour qui leur travail actuel ne leur est pas, ou plus, ou pas assez satisfaisant.
La rencontre sera organisée autour de la présentation des résultats de ce projet-pilote par David Laloy qui a co-écrit le rapport.
Des témoignages vidéos illustreront le propos.

Ce moment vous permettra de vous familiariser avec le bilan de compétences mais aussi de nous questionner, de vous informer sur les possibilités offertes par les Fonds de participer gratuitement à cette démarche ou éventuellement de partager votre expérience.

Infos pratiques :
Vendredi 13 mai de 12h à 14 h (Sandwichs prévus)
à l’ABBET : 13-15 Square Sainctelette à 1000 Bruxelles
Réservation avant le 11 mai 2016 via le lien : http://www.abbet.be/Cinquieme-Rencontre-bien-etre-a-l?var_mode=calcul

RENCONTRE BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL DU 14 MARS 2016 : LA PRÉVENTION INCENDIE DANS LES ASSOCIATIONS

La quatrième rencontre « Bien-Être au travail » organisée par l’ABBET s’est déroulée le 14 mars 2016 autour du thème « Prévention incendie dans les associations », en collaboration avec l’ANPI (association nationale pour la protection contre l’incendie et le vol).

Les éléments suivants ont été présentés :

  • L’incendie, ses caractéristiques et les risques associés ;
  • Une petite vidéo : l’incendie au stade de Football Bradford en 1985 https://www.youtube.com/watch?v=EJjsjF1t3pc
  • Les processus d’évacuation, d’intervention et de prévention de l’incendie
  • Présentation d’une méthode d’analyse des risques incendie

Pour plus d’information, consultez les documents disponibles sur notre site via : http://abbet.be/PREVENTION-INCENDIEPrevention

ACTIONS BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL POUR LE SECTEUR DE L’INSERTION SOCIO-PROFESSIONNELLE (ISP)

Le Fonds de Formation Continuée des travailleurs de l’ISP (FFCISP) en collaboration avec l’ABBET proposent les actions suivantes :

  • Intervisions pour conseillers en prévention Accès sans frais d’inscription via le catalogue FORMAPEF
  • Achat de matériel de prévention (chaises ergonomiques, extincteurs) Montant de 1500€ maximum Via le lien : http://www.abbet.be/Formulaires-d-inscription-aux
  • Accompagnement à la mise en place d’outils de prévention sur site (prévention TMS, prévention risques incendie, mesures pour employés âgés, gestion stress, conflit, gestion d’équipe, etc.) Intervention de 1500€ maximum (et max 100€par heure de prestation) Via le lien : http://www.abbet.be/Formulaires-d-inscription-aux

L’ANALYSE DES RISQUES : LE DÉPISTAGE PARTICIPATIF DES RISQUES DE LA MÉTHODE SOBANE

Chaque employeur est tenu de réaliser une analyse des risques afin de mettre en place un plan d’actions. Différentes méthodes existent pour réaliser cette analyse. Nous vous présentons ici la méthode que l’Asbl ABBET utilise au sein des associations COCOF : le dépistage participatif des risques (DÉPARIS).

Ce dépistage est réalisé au cours de réunions de quelques personnes, représentatives des différentes situations de travail de l’association (sociales, éducatives, administratives, techniques…). Il s’agira d’identifier de façon systématique les dangers et les facteurs de risque, de déterminer et d’évaluer ceux-ci en vue de fixer des mesures de prévention.

La discussion se fait suivant une grille Déparis comprenant différentes rubriques afin de couvrir tous les aspects techniques, organisationnels et relationnels qui font que la vie quotidienne du travail est plus ou moins facile, efficace et agréable.

L’objectif de la réunion est trouver ce qui peut être fait concrètement, à court, moyen et long termes pour que le travail soit plus efficace et plus agréable : quels sont les problèmes rencontrés ? Comment peut-on les résoudre ? Combien cela va-t-il coûter ? Qui va s’en charger ? Pour certains aspects, des études complémentaires devront être réalisées par la suite.
Les réunions durent environ 2h et peuvent se faire avec maximum 10 travailleurs.

L’ABBET examine aussi avec le groupe les pistes à suivre avec d’autres instances : service externe de prévention et de protection (SEPP), service externe de contrôle technique (SECT). Elle renseigne également sur des pistes de formation, d’accompagnement, etc.
Les informations recueillies sont ensuite reprises dans un rapport, accompagnées de pistes et conseils pour l’amélioration qui serviront de base à la réalisation du plan global de prévention (PGP) sur 5 ans, et du plan annuel d’action (PAA).

Pour plus d’infos : http://www.abbet.be/Fiche-4-2-1-Strategie-Sobane-et

RAPPORT ANNUEL DU SIPP

Nous espérons que vous avez déjà rédigé et envoyé votre rapport annuel du service interne de prévention et de protection au travail (SIPPT) au SPF Emploi, Travail et Concertation Sociale avant le 1er avril 2016.
Si ceci n’est pas encore fait, vous pouvez toujours l’envoyer « vaut mieux tard que jamais ».
Voici le lien vers le formulaire à remplir :
http://www.emploi.belgique.beRapport_annuel_Service_interne_de_prevention_et_de_protection_au_travail.aspx

ACTUALITÉS BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL

30 mars 2016 - Enquête européenne sur les risques nouveaux et émergents

L’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) a publié le 30 mars 2016, son rapport global de la deuxième enquête européenne des entreprises sur les risques nouveaux et émergents, à laquelle près de 50 000 établissements de 36 pays européens ont participé en 2014.

Les principaux thèmes couverts sont :

  • la gestion de la sécurité et la santé au travail (SST) en général,
  • la gestion des risques psychosociaux en particulier,
  • la participation des travailleurs à la sécurité et santé au travail. Il ressort de l’enquête européenne que trois quarts des établissements de l’Union déclarent au moins un facteur de risque psychosocial en leur sein.

Plus d’informations sur le site de l’EU-OSHA : https://osha.europa.eu/fr/tools-and-publications/publications/reports

28 mars 2016 - Record des malades de longue durée

Le nombre des malades de longue durée en Belgique a fortement augmenté ces dernières années, pour atteindre 320.000 personnes. Soit un doublement en dix ans.

De plus en plus de personnes quittent le marché du travail, contraintes par la force des choses. Le nombre de troubles physiques augmente, de même que le nombre de burnouts et dépressions.
Ces dernières années, les gouvernements fédéraux ont pris différentes mesures en vue d’allonger la carrière de tous les travailleurs. L’âge de la pension a été reculé et la prépension de même que le crédit-temps sans motifs ont été supprimés. De cette manière, deux "systèmes de pause" ont été gommés.

Les deux groupes les plus importants de personnes en maladie de longue durée, sont les personnes souffrant de lombalgies et les personnes atteintes de troubles psychiques, comme la dépression et le burnout. Les deux sont liés au travail. Cela indique qu’il y a une inadéquation entre ce que les travailleurs sont aptes à faire et ce qui est exigé d’eux.

Comment gérer le retour au travail après une absence de longue durée ?
Deux brochures utiles disponibles sur le site du SPF ETCS

10 mars 2016 - Campagne 2016-2017 « Être bien sur les lieux de travail quel que soit l’âge »

La campagne 2016-2017 sur les lieux de travail sains est organisée par l’Agence Européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA), et vise quatre objectifs principaux :

  • promouvoir le travail durable et le vieillissement en bonne santé dès le début de la vie professionnelle ;
  • prévenir les problèmes de santé tout au long de la vie professionnelle ;
  • fournir aux employeurs et aux travailleurs les moyens de gérer la sécurité et la santé au travail dans un contexte de population active vieillissante ;
  • et encourager l’échange d’informations et de bonnes pratiques.

Prix des bonnes pratiques « Lieux de travail sains » 2016-2017
Qui peut participer ? Modalités de participation

La campagne est ouverte aux particuliers ainsi qu’aux organisations de tous les secteurs, quelle que soit leur taille, y compris les petites et moyennes entreprises. Elle s’adresse, notamment :

  • aux cadres, responsables et ouvriers ;
  • aux représentants syndicaux et des questions de sécurité et de santé ;
  • aux professionnels des ressources humaines et de sécurité et santé au travail ;
  • aux associations professionnelles ;
  • aux prestataires d’enseignement et de formation ;

Pour plus de renseignements sur la campagne et les modalités de participation : https://osha.europa.eu/fr/healthy-workplaces-campaigns/2016-17-campaign-healthy-workplaces-all-ages